Le rangement

Le début d’année est souvent porteur de nouveaux souhaits et de bonnes résolutions. Et si nous commencions par faire du rangement !

La maison reflète ce que l’on est intérieurement. Pour prendre un nouveau départ et laisser place au renouveau, commençons par évacuer le bazar dans notre maison !

Les objets et le mobilier sont associés à la décoration, mais pas seulement, ils correspondent également à une partie de nous-mêmes. Chaque objet, chaque meuble a pour nous une histoire, une symbolique et une mémoire. Ils nous rappellent de bons ou de mauvais souvenirs. Ils sont indispensables pour notre maison et pour notre quotidien mais ils reflètent également des éléments de notre psychologie. Chaque objet a un lien affectif, à connotation positive ou non. Quand tout notre espace est rempli de désordre, il n’y a plus aucune place pour la nouveauté.

Au fil du temps, nous nous embarrassons de choses qui finissent par déborder. Nos émotions sont étouffées par les objets qui nous encombrent. Le matériel a bien plus d’emprise sur nous que nous le croyons. Symboliquement, tout ce qui est non utilisé, ce qui est non désiré, ce que nous n’aimons pas, nous empêchent d’avancer vers l’avenir car nous sommes connectés à toutes ces choses que nous possédons. Plus nous avons de bric-à-brac, plus il est difficile d’avancer vers l’avenir. Si nous nous débarrassons de tout ce que nous n’aimons pas ou plus, de tout ce qui est inutile, alors nous nous sentirons littéralement libérés et légers !

Le sentiment d’être bloqué et de ne pas réussir à avancer dans notre vie vient souvent d’une maison trop encombrée, trop désordonnée. En effet, le Feng shui nous dit que si le désordre s’accumule, l’énergie stagne. L’encombrement ralentit la circulation dans la maison et ralentit donc le flux d’énergie. Quand tout notre espace est rempli de désordre, il n’y a plus aucune place pour la nouveauté. Désencombrer l’espace permet d’affronter nos problèmes et donc d’évoluer. Le désordre est une perte de temps, une perte d’énergie et une perte d’estime de soi. Bien souvent, nous n’avons pas l’énergie pour faire tout ce travaille de tri et de rangement. Effectivement, le bazar entraine de la fatigue puisque tout ce que nous possédons est relié à nous comme un fil invisible. Imaginons trainer tout les objets que nous avons dans notre maison… Plus il y en a, plus il est difficile d’avancer. Eliminer notre bric-à-brac libèrera une grande quantité d’énergie dans notre corps.

Il nous arrive parfois de garder des choses « au cas où… ». Cela nous montre que nous avons un manque de confiance en l’avenir. Posséder nous permettrait-il de nous sentir en sécurité ? C’est ce que la société de consommation aimerait nous faire croire. Mais le vrai sentiment de sécurité est présent lorsque nous savons qui nous sommes et quels sont nos plus profonds désirs et objectifs de vie. Et si le bonheur était de ne rien posséder ?

Le mieux être passe systématiquement par le tri et le désencombrement. Avant même d’entreprendre des changements de décoration ou d’aménagement dans notre maison, faisons du rangement.

 

Alors…trions, jetons, vendons, donnons et laissons place à l’avenir et à tout ce que 2017 pourra nous apporter de bon !

 

*Pour aller plus loin, je vous conseille de lire Simplifiez votre intérieur de Karen Kingston, aux éditions Leduc.S.

3 réflexions au sujet de « Le rangement »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *