2018, année du Chien de Terre

Depuis le 16 février, nous sommes entrés dans l’année du Chien de Terre.

L’an passé était une année décisionnelle, une année de positionnement et de prise de conscience. 2018 sera l’année de l’ancrage, de la solidité mais aussi de la lenteur. C’est une année constructive qui nous attend, il ne faudra pas revenir en arrière! 2018 sera aussi l’année du collectif, du faire ensemble.

En 2018, il est temps d’assumer ses compétences et d’oser dire ce que l’on sait faire. Ce n’est plus le moment des grandes remise en question. Il ne faut pas chercher à s’expliquer. Il est temps de s’assumer, de reconnaître sa vrai valeur et de savoir se positionner pour accueillir la joie.

2018 n’est pas favorable pour acquérir de nouvelles compétences, car le Chien de Terre ne favorise ni la création, ni l’apprentissage.

Cette année, prenons soin de notre corps et surtout hydratons nous! Pensons aussi à prendre des postures vertueuses par rapport à la planète, elle nous le rendra.

Durant le mois de mars, nous aurons peut-être l’impression de de pas avancer. Il faudra se centrer sur ce que nous avons à faire et surtout, gardons confiance, le ciel travaille pour nous!

A l’inverse en avril, mois du dragon, ce n’est pas le moment de prendre de vacances! Ce sera le mois le plus dynamique de l’année.

En 2018, la force est dans la répétition : répétons, encore et encore…et surtout confirmons nos positions!

 

*Décodage de l’année du Chien de Terre, d’après les propos de Marie-Pierre Dillenseger, à la conférence du 10 février 2018 de Paris. Pour en savoir plus, rendez-vous sur son site Internet http://powerspaces.com/fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *