Les 5 éléments en décoration

Bois, feu, métal, terre, eau

Le Feng Shui traditionnel repose sur l’observation de l’environnement et l’analyse de la circulation des flux. La théorie des 5 éléments, représentent l’une des notions utilisées en médecine chinoise et donc en Feng Shui.

Les 5 éléments évoquent symboliquement le mouvement et l’interaction des forces qui nous entourent. Le Feng Shui a pour but de trouver l’équilibre dans l’interaction de ces 5 forces. A chaque élément correspond une énergie, une couleur, une direction, une forme, une saison…

Les 5 éléments au travers de la décoration

Il est possible d‘évoquer symboliquement l’énergie de chacun des 5 éléments avec l’aide d’éléments de décoration. Matières, matériaux, formes et couleurs, voici comment incarner un élément au travers de votre déco.

Le bois

Métaphore de la croissance, de la créativité et du renouveau, le Bois est l’un des éléments les plus facile à apporter à votre décoration. L’orientation cardinale associée est l’Est et la forme est le rectangle. Le printemps est sa saison.

Parquet, sisal, jonc de mer, rotin, cannage… L’ensemble des matières végétales évoquent l’énergie Bois. Côté couleur, on retrouve toutes les nuances de vert : olive, amande, émeraude, vert de gris, kaki, vert d’eau, pistache, tilleul, sauge…

Le feu

Le Feu représente la force, l’expansion, la spiritualité, l’apogée. Sa saison est l’été, sa forme le triangle et son orientation le Sud.

La meilleure façon d’apporter l’énergie Feu dans votre maison est : la cheminée. Les bougies et la lumière sont aussi de bons moyens d’y parvenir. Côté matériaux, optez pour le cuir, le plastique (résine, PVC, LVT…) et toutes autres matières synthétiques. Côté couleurs, le rouge est la couleur représentative du feu. Vous pouvez aussi compter sur les couleurs vives telles que le fuchsia ainsi que le jaune et orange vif.

La terre

L’élément Terre est la métaphore de la stabilité, de l’encrage, de l’enracinement, de l’équilibre. Sa forme est le carré. La Terre est le point d’équilibre entre chacun des éléments, elle représente la fin de chaque saison, le point central des 4 orientations cardinales.

En décoration, l’élément Terre peut être amené grâce au minéral : la pierre, la brique, le carrelage, le béton, le marbre ou tout autre objet en terre cuite, grés ou céramique. Les couleurs dites terre correspondent à la gamme des ocres : brun, jaune, rose, terracotta, beige etc.

Le métal

Le Métal est associé à la rigueur, la concentration, la justice, la force de frappe. Cet élément est représenté par les formes rondes. Sa saison est l’automne et sa direction cardinale est l’Ouest.

Comme vous l’aurez deviné, les matières métalliques sont associées à l’élément Métal ! Cuivre, inox, aluminium, fer forgé, bronze, laiton, fonte…il y a l’embarras du choix. La couleur la plus représentative est le blanc. Vous pouvez aussi y associer le gris.

L’eau

L’élément Eau évoque la communication, la fluidité, le mouvement, la circulation. L’Eau correspond à la saison hivernale, aux formes ondulées. Son orientation cardinale est le Nord.

L’Eau est l’élément qui peut paraitre le moins aisé à apporter en décoration. Les fontaines et aquarium en sont les meilleures représentations. Concernant les couleurs, l’Eau fait écho au noir et à toutes les nuances de bleu : cyan, bleu ciel, indigo, mauve, bleu paon, turquoise, Klein etc.

Quel élément utiliser?

Pour savoir quel(s) élément(s) apporter à votre intérieur, il faut prendre en compte plusieurs notions :

  • le lieu : en dressant sa carte énergétique et en analysant son environnement
  • ses habitants : chacun ayant un élément qui le représente, un qui est son allier et troisième qui l’affaiblit

Il est impossible de n’avoir qu’un seul et unique élément dans un espace. Chaque pièces de la maison contient un peu de chaque élément. Bien souvent, 1 ou 2 éléments sont un peu plus représentés. L’objectif étant toujours de trouver le juste équilibre.

Petit rappel important : Le Feng Shui ce n’est pas de la déco ! Mais la déco peut se mettre au service du Feng Shui !

Rendez-vous dans un prochain article pour en apprendre un peu plus sur l’optimisation des 5 éléments !

Vous avez aimé cet article ? Vous avez des questions ?

Laissez un commentaire 😉

La couleur dans la maison

Une couleur comme un parfum

Imaginer une ambiance colorée dans la maison c’est comme composer un parfum ou une partition musicale. Les couleurs doivent s’accorder et interagir entre elles pour créer un ensemble harmonieux et cohérent.

Une ambiance colorée est composée de trois types de couleurs : la dominante (celle qui est la plus présente), les secondaires (qui répondent à la dominante, en contraste, en opposition ou en camaïeu), les ponctuelles (apportée par le mobilier, les accessoires, les objets décoratifs). Une couleur seule n’existe pas, ne vit pas ! On mixe les couleurs pour apporter du rythme, de la dynamique. On les fait dialoguer entre elles en jouant avec les proportions.

Couleurs et perception de l’espace

Les couleurs entre elles ont un langage, une interaction qui créé une ambiance. Une couleur peut valoriser un espace, souligner un élément d’architecture ou le structurer, rétrécir ou agrandir l’espace. Elle peut permettre aussi de délimiter un espace, de gommer des imperfections, de dynamiser une pièce, de créer une transition… Les possibilités sont infinies !

Couleurs et lumière

La lumière naturelle va jouer un rôle important sur la perception que l’on a de la couleur. C’est elle qui va nous guider dans le choix des couleurs. Sans oublier, qu’au file de la journée, la lumière va influencer la couleur de différentes façons.

De manière générale, la lumière venant de l’Ouest aura une teinte orangée, jaune au Sud, bleue au Nord et verte à l’Est. Il est donc indispensable de prendre en compte l’orientation de la pièce dans votre choix de couleur.

L’intensité lumineuse change totalement la perception de la couleur.

Petit conseil : choisissez un échantillon de couleur, observez-le à différents moments de la journée et à divers endroit de la pièce qui lui sera destinée. Vous verrez les changements sont étonnants !

Les teintes sombres et les couleurs vives

On bannit souvent les teintes sombres des petits espaces, à tort ! Elles peuvent offrir une ambiance enveloppante et rassurante. Parfaite dans une chambre, un bureau, un salon cosy, pour délimiter une entrée… Les couleurs foncées s’adaptent à toutes les pièces. Il est tout de même nécessaire de bien réfléchir à son application, car la couleur sombre influence fortement la perception de l’espace.

Quant aux couleurs vives, elles donnent le ton ! Elle peuvent créer la surprise en offrant à une architecture classique une note décomplexée et joyeuse. Les couleurs vivent sont souvent associées aux intérieurs résolument contemporains, mais par petites touchent, elles s’accordent à tous les styles.

source : Pinterest

Application de la couleur

On oublie trop souvent les plafonds ! Et pourtant, un plafond coloré peut être un réel atout en décoration : pour délimiter une pièce, pour créer une ambiance chaleureuse, pour restructurer un espace… Le blanc pur est parfois tellement froid, on aurait tort de se priver de la couleur!

Murs blancs et plafond coloré : un joli parti pris. Et pour accentuer la hauteur, faites une retombée de plafond d’une vingtaine de centimètre. Effet garanti !

Si vous hésitez à vous lancer, optez pour une teinte douce, un blanc très légèrement coloré. Une teinte qui apportera élégance et raffinement.

Il y a mille façons de jouer avec la couleur. On peut opter pour le total look mur et plafond, ou simplement rehausser un élément d’architecture avec une bande colorée. On peut aussi utiliser des formes géométriques : lignes, triangles, carreaux, ronds, bandes. La seule limite est notre imagination !

Jouez avec les hauteurs : un soubassement coloré structure l’espace et lui donne plus de cachet. Selon la teinte choisie, le soubassement donnera le ton. Une couleur foncée donnera un esprit chic, une couleur vive va avenir casser les codes, une couleur pastel donnera de la structure tout en douceur.

Couleurs et matières

La couleur peut être amenée de différente manière. La première chose la plus évidente à laquelle on pense est : la peinture. Mais avant de réfléchir à une couleur à appliquer sur le mur, observez l’espace autour de vous. Chaque matériau, chaque meuble, chaque objet possède une ou plusieurs couleurs, il est important d’en tenir compte.

Petit conseil : Si vous n’osez pas amener la couleur sur les murs, par peur de vous lasser ou de vous tromper, optez pour les accessoires de décoration. Rideaux, coussins, tapis, plaids, tableaux, objets décoratifs etc… Il y a d’innombrable manière de faire entrer la couleur dans votre maison.

Besoin de conseils ?

Vous hésitez encore à vous lancer seul dans des aventures colorées ?! Pas de panique, pour vous accompagner dans vos projets, je propose des prestations de conseils couleurs et décoration (à domicile ou à distance.)

Pour plus d’infos, rendez-vous sur https://psycho-habitat.fr/prestations ou écrivez un message en commentaire ci-dessous.

Nouveau chez moi, nouvelle vie

Aujourd’hui j’aimerais partager avec vous une expérience personnelle qui peut-être vous parlera…

Vous connaissez ce vieux dicton « c’est le cordonnier le plus mal chaussé » ? Et bien vous allez vite comprendre à quel point cette expression s’est avérée vraie pour moi ! Je travaille dans le domaine du bien-être et de la décoration depuis une dizaine d’année. Je conseille mes clients pour qu’ils se sentent bien chez eux, que leur maison devienne un lieu où se ressourcer et se reposer. Mais quand il s’agit de soi, tout est différent ! Difficile d’avoir assez de recul, de s’auto-analyser et d’être objectif. Et pour preuve, mon dernier emménagement ne s’est pas passé comme je l’imaginais…

Nouvelle vie rêvée

Un besoin de renouveau

En 2021, j’avais besoin d’un grand changement, d’un nouveau départ. Après presque 10 ans passés dans la belle ville de Nantes, je n’ai pas résisté à l’appel de la Bretagne et de ses côtes sauvages. Envie de repartir à zéro, de pouvoir profiter de l’océan chaque jour, de me retrouver seule et de sortir de ma zone de confort. Inconsciemment, j’avais besoin d’être un peu bousculée et je n’ai pas été déçue !

Trévignon, Finistère Sud

A la recherche de mon futur logement

Au début, tout est excitant : aucune limite, tout à construire, un million d’idées nouvelles et d’envies. Puis je m’aperçois rapidement que trouver un logement dans le Finistère Sud est quasi mission impossible ! Au bout d’un mois, je parviens à visiter un appartement, un seul, tout petit, humide, sombre… Je passe mon chemin et décide de poursuivre mes recherches, non sans mal.

Je finis par tomber sur l’annonce d’une maison, à quelques kilomètres de la mer. Honnêtement, ce n’est pas le coup de cœur. Une vieille maison dans son jus, avec des fenêtres à croisillons qui assombrissent la pièce principale, des couleurs pastels sur les murs qui ne s’accordent pas du tout, des poutres foncées…bref une maison qui ne me fait pas rêver d’un point de vue déco mais avec tout de même une belle surface, un petit bout de jardin et le charme de la vieille pierre ! Je décide donc de signer le bail, par peur de ne pas trouver mieux ailleurs. Je suis tout de même heureuse d’avoir enfin trouvé mon nouveau chez moi, bien qu’il ne soit pas parfait.

Quelqu’un tente d’entrer chez moi !

Première nuit, je ne suis pas rassurée. Dormir dans une grande maison vide (mes meubles n’étant pas encore arrivés !), en pleine campagne et ne connaissant personne à moins de 200 kms… Je finis par m’endormir, malgré l’inquiétude. Mais…4h du matin, j’entends du bruit : quelqu’un tente d’entrer chez moi. Panique à bord ! Le mystérieux visiteur n’insiste pas, la porte étant fermée à clé, il quitte les lieux rapidement. Le lendemain, j’interroge mes voisins, en espérant que l’un d’entre eux me dise « oui, c’est moi qui suis venu cette nuit », en vain. La maison n’ayant pas été habitée durant quelques mois, ma présence ici aurait pu leur paraitre inhabituelle. Les mois qui ont suivis ont été plus que compliqués. Tous les jours la même rengaine : l’angoisse qui monte à la nuit tombée. Insomnie, fatigue, nerfs à vifs, je ne sais plus quoi faire.

Je ne me sens pas chez moi !

Les semaines passent, la tranquillité de retour, les peurs ont fini par s’estomper, mais le sentiment de mal être est toujours présent. Je ne trouve pas ma place dans cette maison. Pour moi c’est un comble ! Comment allais-je pouvoir continuer à conseiller mes clients sur le bien-être dans leur maison si moi-même je ne trouve pas ma place dans la mienne ? Difficile de s’auto-analyser, difficile de trouver assez de recul pour voir les choses sous un autre angle. Je ne comprends pas le langage de ma propre maison, je vis cette situation à la fois comme un échec personnel et professionnel.

Mauvaise base de départ

Sur les conseils d’un ami et collègue (Nicolas Colomines https://www.arzhtelier.com/ ndlr), je décide de tout reprendre à zéro ! D’entrer à nouveau chez moi comme si c’était la première fois.

J’avais besoin d’un nouveau regard sur ma maison

Lorsque j’ai emménagé dans les lieux, tout s’est fait dans le stress et la précipitation. Mauvaise base de départ ! J’ai posé mes meubles et ma déco de sorte que l’énergie circule convenablement, mais je n’ai pas fait l’étude Feng Shui de manière approfondie, n’ayant pas encore trouvé la date de construction de la maison.

Blocage

Je reprends donc les bases : je me présente à la maison, je tente de créer le contact avec le lieu mais, blocage ! Je ne parviens pas à aller au bout de la démarche. Je me souviendrais toujours de la remarque de Nicolas « la maison ne comprend pas que tu ne comprennes pas ! ».

Les mois défilent, submergés par le quotidien, sans que rien ne change. Puis un jour, je décide de prendre un instant pour imaginer comment je transformerais cette maison si j’en avais les moyens. Je gribouille quelques croquis d’aménagement, je sors mes nuanciers et là, à ma grande surprise, tout devient plus fluide, plus serein.

Ecouter et observer : premières étapes vers le changement

Je réussis enfin à communiquer avec mon intérieur, à l’observer avec un regard neuf, à prendre soin de lui. Etrange manière de formuler les choses me direz-vous ? Mais c’est ainsi, la relation que l’on a avec une maison est similaire à la relation avec une personne. Il faut du temps pour se connaitre, s’apprivoiser, tester ses limites, se rassurer, se sentir en sécurité… Il est indispensable et nécessaire de prendre du temps pour s’occuper de son logement, au-delà des tâches quotidiennes, du ménage et du rangement bien sûr. Même si l’on ne comprend pas les messages que le lieu nous envoi, l’observation et l’écoute sont les premières étapes d’une communication réussie. Vient ensuite l’analyse puis la mise en place des changements et des améliorations.

Enfin chez soi !

Quelques mois plus tard, je rentre d’une balade en fin d’après-midi et là, surprise, je vois sur le linteau en pierre au-dessus de la fenêtre une date. C’était sous mes yeux depuis le début : la date de construction de ma maison ! A peine visible parce qu’effacée par les années. La lumière de cette fin de journée ensoleillée m’a enfin permis de connaitre l’année de construction, pouvant ainsi dresser la carte énergétique du lieu. Depuis, tout va pour le mieux dans ma chère maison imparfaite, on a fini par se comprendre elle et moi ! Je me sens maintenant en sécurité, dans un univers chaleureux et bienveillant.

La maison doit être un allié dans la vie de tous les jours et non une contrainte.

Toutes ces mésaventures m’auront fait avancer un peu plus dans ma vie personnelle et professionnelle. Dorénavant, je parviens à me sentir en sécurité même en étant seule, j’ai gagné en confiance en moi. Et surtout, j’ai compris à quel point un lieu conditionne notre vie, bien qu’en étant déjà convaincue depuis des années. Le fait d’en faire moi-même l’expérience m’a amené un autre degré de compréhension et d’analyse.

Le hasard n’existe pas

Je suis intimement convaincue que rien n’arrive par hasard. Lorsque l’on emménage dans un nouveau logement, il y a toujours une histoire à comprendre, une analyse à donner, une nouvelle marche à franchir. Même s’il s’agit parfois d’un endroit que l’on ne choisit pas vraiment, il y a toujours une leçon à en tirer.

L’âme de la maison

Durant ces mois d’angoisses et de malaise, j’ai fini par comprendre à quel point le temps et l’écoute sont précieux et nécessaires. Lorsque l’on emménage dans un nouveau lieu, on doit le faire en pleine conscience. Une maison, ce n’est pas seulement une construction faite de béton, de pierre et de bois. Une maison c’est aussi une âme, une histoire, une entité à part entière.

Prenez soin de votre maison, elle vous le rendra bien !

Alors, la prochaine fois que vous entrerez chez vous, faites-le en pleine conscience, observez ce qu’il se passe autour de vous, ressentez, écoutez…

Si je n’avais qu’un conseil à vous donner, ce serait celui-ci : prenez soin de votre maison aussi bien que vous prenez soin de vous ou de la personne que vous aimez.

Je vous souhaite de trouver, vous aussi, votre petit coin de paradis !

A bientôt dans un prochain article 😉 !

Peinture : osez la couleur !

Pas toujours facile de savoir comment utiliser la couleur en décoration. Avant de vous lancer, voici quelques conseils.

La couleur peut changer totalement la perception de l’espace. Parfois, elle donne l’impression de réduire ou au contraire d’agrandir une pièce. Elle peut aussi donner une sensation de fraicheur ou de cocon chaleureux. Alors, la première chose à faire est de prendre le temps de réfléchir au rendu final et à l’effet désiré.

source : Pinterest

La couleur c’est la vie !

Quelques notions de bases

  • les couleurs claires agrandissent l’espace contrairement aux couleurs foncées qui ont tendance à rétrécir la pièce
  • les couleurs froides (bleu, vert, gris…) procurent une sensation de fraicheur et d’apaisement
  • les couleurs chaudes (rouge, orange, fuchsia, jaune…) apportent plus de chaleur et d’intimité
  • on adopte maximum 3 teintes différentes par pièce
  • sur le nuancier, on choisit toujours une teinte légèrement plus claire que ce que l’on souhaite, car le rendu final sera plus foncé que la couleur sélectionnée sur un échantillon de quelques cm²
  • on évite le total look rouge dans une chambre, au risque de ne pas trouver le sommeil !
  • à éviter également, le vert dans une salle de bain qui peut parfois donner mauvaise mine !
  • avant de se lancer, on fait un essai couleur sur le mur que l’on souhaite peindre (minimum 20x20cm) : selon la luminosité, l’orientation, le moment de la journée, la perception de la couleur sera totalement différente

Perception de l’espace

Salon riquiqui, plafond trop haut, couloir interminable… La couleur est un véritable allié pour modifier la perception de l’espace.

Au delà de la teinte choisie, la façon de l’appliquer peut tout changer. Par exemple, un plafond très haut peint en bleu foncé redonnera une proportion plus cohérente à une pièce. A l’inverse, en peignant les murs au 3/4 de leur hauteur, on donnera une impression d’un plafond plus élevé.

© Tollens

On peut aussi utiliser la couleur pour cloisonner l’espace. C’est la solution parfaite pour séparer une cuisine d’une pièce à vivre, un bureau d’un salon, une salle à manger d’un séjour… Pour accentuer l’effet séparation des pièces, on peindra également le plafond.

Teintes foncées

En matière de couleur, les teintes foncées sont celles pour lesquelles on a le plus peur de se tromper!! Mais le jeu en vaut la chandelle, alors faites-vous confiance et sautez le pas.

Les couleurs foncées donnent du caractère à un espace, elles amplifient l’effet cocooning. Certes, elles donnent l’impression de perdre quelques m² et un peu de luminosité mais elles offrent bien souvent une sensation de chaleur enveloppante incomparable.

Formes géométriques

C’est la grande tendance des dernières années! Des ronds, des rectangles, des carrés, des montagnes, des alcôves… Jouer l’originalité avec les formes géométriques permet de casser la monotonie des murs unicolores.

Lorsque que l’on hésite entre 3, 4 ou 5 teintes, c’est la solution idéale pour mettre plusieurs touches de couleurs sans risquer l’overdose !

Prêt à vous lancer?

Si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à poser vos questions en commentaires, je me ferais un plaisir d’y répondre 😉

FORMATION

Pour qui ?

Formation à la Psychologie de l’Habitat accessible aux particuliers et professionnels (thérapeutes, décorateurs, agent immobilier…), à toutes personnes désireuses de comprendre l’importance de se sentir bien chez soi.

Pourquoi ?

Particulier : pour apprendre à voir son environnement autrement et faire de sa maison un allié du bien-être.

Professionnel : pour apporter un nouveau service à sa clientèle, mieux comprendre ses besoins, son désir de bien-être et lui offrir un accompagnement plus personnalisé.

PROGRAMME

La formation à la Psychologie de l’Habitat abordera 6 grands thèmes qui seront développés durant 30h de cours : 3 sessions de 7h en présentiel, 3 sessions de 3h en distanciel (visioconférence). Entre chaque session, des exercices et mises en pratiques seront demandés et un suivi personnalisé sera assuré.

ENVIRONNEMENT :

– symbolique des lieux

– étude des formes alentours (nature et constructions)

– environnement idéal selon le Feng Shui (animaux symboliques)

– champs électro-magnétiques et zones pathogènes (notions de géobiologie)

– étude du lien entre une habitation et ses habitants 

– symbolique des objets/mobiliers et de leurs emplacements dans la maison

CIRCULATION ENERGETIQUE :

– circulation et analyse de la nature du Qi (flux d’énergie)

– influence des formes, matières, couleurs, son, lumière…

– tri et désencombrement

FENG SHUI :

– 5 éléments (eau, bois, feu, terre et métal) : symbolique, formes, matières, couleurs et matériaux associés

– notions de Yin et Yang 

– méthode de calcul et utilisation du chiffre gua (orientations bénéfiques et néfastes)

– bagua : découpage d’un plan d’habitation selon les orientations cardinales

– les règles d’or pour chaque pièces de la maison

COULEURS : 

– langage des couleurs et symboliques

– application dans l’habitat (perception de la couleur dans l’espace)

– créer une harmonie colorée

DECORATION INTERIEURE :

– proportion de l’espace

– utiliser les 5 sens au travers de la décoration

– mariage des matériaux, couleurs, matières

– créer un moodboard / planche d’ambiance

PSYCHO-ENERGETIQUE :

– ressenti du corps dans l’espace

– pathologies : quelles solutions apporter dans l’habitat pour préserver et améliorer sa santé?

LIEU

Nantes Est

Café Luce, 1 rue Jean Moulin 44980 Sainte Luce sur Loire

(transports en commun à proximité)

DATES

Lundi 2 mai 2022, de 9h à 12h30 et de 14h à 17h (présentiel)

Mardi 10 mai 2022, de 9h à 12h (distanciel)

Lundi 16 mai 2022, de 9h à 12h30 et de 14h à 17h (présentiel)

Mardi 24 mai 2022, de 9h à 12h (distanciel)

Mardi 7 juin 2022, de 9h à 12h (distanciel)

Lundi 13 juin 2022, de 9h à 12h30 et de 14h à 17h (présentiel)

TARIF

1200€

* Offre de lancement *

inscription avant le 31 mars 2022 : 880€

inscription après cette date : 960€

*Petit bonus supplémentaire : les petits-déjeuners et déjeuners (plat + dessert) sont inclus !

Conditions de règlement : acompte 30% à la réservation

Nombre de places limité à 6 personnes !

Pour toute demande d’information et de réservation, contactez Marion Leclère par téléphone au 06.74.63.37.63 ou par mail à contact@psycho-habitat.fr

Very Peri, la couleur Pantone 2022

crédits photo : Pantone

C’est une tradition depuis 1999, tous les ans, les coloristes Pantone dévoilent la couleur de l’année. 2022 sera un bleu/mauve nommé Very Peri. Mélange de bleu, de rouge et de gris, cette couleur vivifiante donne un ton résolument futuriste.

Il faut bien l’avouer, la couleur Very Peri n’est pas si facile à utiliser ! Parfois difficile à s’approprier. Elle est à la fois printanière, novatrice et surtout bien mystérieuse… C’est une couleur froide mais dynamique avec sa pointe de rouge et de gris. Elle trouvera parfaitement sa place au salon, dans une entrée ou par petites touches dans une chambre.

crédits photo : Tollens

Avec quelles nuances l’associer?

Pour accentuer son côté cocooning, Very Peri s’accordera harmonieusement avec des tonalités chaudes et enveloppantes comme le pêche, le rose poudré et le corail.

Pour un esprit vivifiant et dynamique, favorisez les couleurs froides : les tons vert d’eau, vert forêt, bleu glacier, lilas et violet profond.

Quelle est sa symbolique?

La teinte Very Peri est une nuance de violet, elle exprime notre besoin de spiritualité. Elle nous invite à mettre du sacré dans notre quotidien, pour donner un sens nouveau à notre vie.

Et vous, qu’en pensez-vous?

Very Peri vous plait ? Qu’est-ce qu’elle évoque pour vous? L’avez-vous déjà adoptée dans votre intérieur?

Atelier couleurs en co-animation

Couleurs Emotions et Habitat

Dimanche 16 janvier, de 9h30 à 12h30

Atelier co-animé par Fanny Lelièvre de Pause Prana et Marion Leclère de Psycho de l’Habitat. (Re)découvrez les couleurs au travers des émotions et de la maison.

LA COULEUR DES ÉMOTIONS avec Fanny de Pause Prana :
Dans cet atelier les participants découvrent leur palette tonale en accord avec leur personnalité et apprennent à ressentir comment l’énergie des couleurs agit sur leur bien-être au niveau physique, émotionnel et mental. Au travers des vêtements, de la décoration de notre logement, ou encore des bijoux et pierres semi-précieuses que l’on porte, il est possible d’agir sur notre bien-être. Une carte de plus pour se comprendre et s’aimer !

LES COULEURS DANS NOTRE HABITAT avec Marion de Psycho de l’Habitat :
Consultante en psychologie de l’habitat depuis une dizaine d’année, Marion a toujours été passionnée par l’architecture et les médecines douces. Son objectif, au-delà du fonctionnel et de l’esthétisme, est de faire d’un lieu d’habitation un outil de développement personnel à part entière, au travers du Feng Shui, de la géobiologie et de la symbolique des couleurs.

MODALITÉS PRATIQUES

TARIF: 40€ par personne
DUREE : 3h
LIEU : Centre de bien-être Terre d’Etoiles, 16 rue Victor Fortun 44400 Rezé

Inscriptions par mail : pause.prana@gmail.com ou contact@psycho-habitat.fr
ou par téléphone : 06.12.16.09.35 ou 06.74.63.37.63 (appel ou sms)

Pour le bon fonctionnement de l’atelier, merci de bien respecter votre engagement si vous vous inscrivez. Le nombre de places étant limité, prévenez-nous de tout désistement pour proposer votre place à des personnes en liste d’attente.

Miroirs et Feng Shui

Où placer les miroirs? Voilà une question qui m’est souvent posée lors de mes ateliers et conférences sur le Feng Shui.

source : Maisons du Monde

L’emplacement des miroirs doit être soigneusement choisi pour favoriser une bonne circulation du qi (énergie). En effet, le miroir réfléchit le qi, de la même manière qu’il réfléchit notre image. Il est donc déconseillé de le placer face à une fenêtre ou à la porte d’entrée, au risque de renvoyer l’énergie d’où elle vient !

La taille et la forme du miroir ont aussi leur importance. Plus le miroir sera grand, plus il favorisera une énergie dynamique dite yang. D’une manière générale, éviter les miroirs qui découpent ou qui déforment votre reflet.

source : Leroy Merlin

On peut lire dans certains ouvrages sur le feng shui que le miroir peut être utilisé comme « remède » pour créer un secteur manquant. Faux! Un miroir ne peut pas, même symboliquement, créer un espace qui n’existe pas! Petit rappel : le feng shui ne consiste pas à disposer des petits grigris par-ci, par-là pour favoriser une bonne énergie! Une étude feng shui permet de mieux connaitre et appréhender les énergies d’une maison et de son environnement pour accompagner et soutenir ses habitants dans leurs aspirations et leur évolution personnelle.

Un miroir dans une chambre

Prenez bien soin de choisir l’emplacement du miroir dans votre chambre. Il ne doit pas refléter la fenêtre ni la porte, pour ne pas renvoyer l’énergie vers l’extérieur de la pièce. Il ne doit pas non plus refléter le lit, au risque de perturber votre sommeil !

source : Pinterest

Dernier conseil : faites en sorte que le miroir reflète quelque chose d’agréable à regarder !

Architecture atypique et feng shui

source photo : Pinterest

Le feng shui n’est pas toujours apprécié des architectes et des designers d’intérieur. Et pour cause, ils perçoivent le feng shui comme une discipline très complexe (ce qui est tout à fait vrai!), leur donnant trop de contraintes et freinant leurs créativité, leur désir d’innovation. Dommage !

Certes, le feng shui ajoute des contraintes en plus des normes architecturales déjà nombreuses. Mais au fond, les praticiens feng shui et les architectes ont le même objectif final : faire en sorte que leurs clients se sentent bien chez-eux, en harmonie avec leurs lieux de vie. Dans mon métier, j’ai à cœur de créer un environnement adapté à chacun. Un espace qui soit à la fois fonctionnel, esthétique et pratique. Mais aussi, un espace qui « nourrisse » (du point de vue énergétique) ses habitants et cela ne freine en rien ma créativité et l’originalité des projets d’agencement que je propose à mes clients !

source : Pinterest

Alors à la question « le feng shui est-il un frein à l’originalité architecturale, à la créativité? », je répondrai…NON !

Il n’y a pas de « bon feng shui » ou de « mauvais feng shui », il n’y a que des cas particuliers, chaque bâtiment a des aspects positifs et des aspects négatifs. Dans la pensée taoïste, la notion de bien et mal est tout à fait différente de la notre. Chaque analyse feng shui est unique, tout comme chaque bâtiment et habitant sont uniques.

source : Pinterest

Contrairement à ce que l’on peut lire dans de nombreux ouvrages ou sur Internet, le feng shui ne tient pas seulement compte de la maison et de son aménagement. Pour rappel, l’environnement extérieur représente 70% du conditionnement des énergies. Donc on peut penser qu’un environnement favorable peut laisser place à un peu plus d’originalité et de créativité concernant la structure et la forme d’un bâtiment.

Plus un bâtiment sera biscornu, tordu, asymétrique…plus il sera complexe à étudier et plus sa « personnalité » sera forte. Mais atypique ne veut pas dire néfaste !

source : Pinterest

Sortons un peu des normes et des conventions ! Un bâtiment potentiellement favorable en feng shui ne sera pas obligatoirement carré ou rectangulaire, l’aménagement intérieur ne sera pas forcément zen ou épuré. Soyons créatifs, étonnants, anticonformistes, extravagants, insolites… Amusons-nous avec les matières, les couleurs, les matériaux, les formes… Chaque habitant est unique et singulier, créons des lieux de vie à leur image et qui énergétiquement, favorisera le bien-être et la longévité.

source : Pinterest

Peintures écolo et bio

Une peinture écologique c’est quoi?

Une peinture écologique et bio est une peinture respectueuse de l’environnement et moins nocives pour la santé. Elle émet très peu de COV (composés organiques volatils) : moins de 5g/l de COV tandis que les peintures classiques autorisent jusqu’à 30g/l de COV. Elle est donc classée A+ et porte souvent un label (Natureplus, Nature environnement, Peinture nature…). Les peintures bio, ont des composants naturels d’origine végétale ou minérale tels que la caséine (protéine de lait), la chaux, les huiles, l’argile…

Attention les peintures dites écolo ne sont pas toujours composées d’ingrédients d’origine naturelle contrairement aux peintures bio. Certes, elles émettent peu de COV, elles sont sans solvant, mais elles n’ont parfois aucun composant d’origine naturelle.

Côté application, aucune différence comparé à une peinture traditionnelle. Elle met beaucoup plus de temps à sécher, mais le rendu est tout aussi réussi. Seul petit bémol, la palette de couleurs est un peu plus restreinte!

Quelques marques de peintures écologiques et/ou bio

 

Vous connaissez d’autres marques? Vous souhaitez me suggérer quelques conseils d’application ou simplement donner votre avis? Laissez moi un petit commentaire!