Miroirs et Feng Shui

Où placer les miroirs? Voilà une question qui m’est souvent posée lors de mes ateliers et conférences sur le Feng Shui.

source : Maisons du Monde

L’emplacement des miroirs doit être soigneusement choisi pour favoriser une bonne circulation du qi (énergie). En effet, le miroir réfléchit le qi, de la même manière qu’il réfléchit notre image. Il est donc déconseillé de le placer face à une fenêtre ou à la porte d’entrée, au risque de renvoyer l’énergie d’où elle vient !

La taille et la forme du miroir ont aussi leur importance. Plus le miroir sera grand, plus il favorisera une énergie dynamique dite yang (cf article http://blog.psycho-habitat.fr/2017/01/24/le-yin-et-le-yang/ ). D’une manière générale, éviter les miroirs qui découpent ou qui déforment votre reflet.

source : Leroy Merlin

On peut lire dans certains ouvrages sur le feng shui que le miroir peut être utilisé comme « remède » pour créer un secteur manquant. Faux! Un miroir ne peut pas, même symboliquement, créer un espace qui n’existe pas! Petit rappel : le feng shui ne consiste pas à disposer des petits grigris par-ci, par-là pour favoriser une bonne énergie! Une étude feng shui permet de mieux connaitre et appréhender les énergies d’une maison et de son environnement pour accompagner et soutenir ses habitants dans leurs aspirations et leur évolution personnelle.

Un miroir dans une chambre

Prenez bien soin de choisir l’emplacement du miroir dans votre chambre. Il ne doit pas refléter la fenêtre ni la porte, pour ne pas renvoyer l’énergie vers l’extérieur de la pièce. Il ne doit pas non plus refléter le lit, au risque de perturber votre sommeil !

source : Pinterest

Dernier conseil : faites en sorte que le miroir reflète quelque chose d’agréable à regarder !

Architecture atypique et feng shui

source photo : Pinterest

Le feng shui n’est pas toujours apprécié des architectes et des designers d’intérieur. Et pour cause, ils perçoivent le feng shui comme une discipline très complexe (ce qui est tout à fait vrai!), leur donnant trop de contraintes et freinant leurs créativité, leur désir d’innovation. Dommage !

Certes, le feng shui ajoute des contraintes en plus des normes architecturales déjà nombreuses. Mais au fond, les praticiens feng shui et les architectes ont le même objectif final : faire en sorte que leurs clients se sentent bien chez-eux, en harmonie avec leurs lieux de vie. Dans mon métier, j’ai à cœur de créer un environnement adapté à chacun. Un espace qui soit à la fois fonctionnel, esthétique et pratique. Mais aussi, un espace qui « nourrisse » (du point de vue énergétique) ses habitants et cela ne freine en rien ma créativité et l’originalité des projets d’agencement que je propose à mes clients !

source : Pinterest

Alors à la question « le feng shui est-il un frein à l’originalité architecturale, à la créativité? », je répondrai…NON !

Il n’y a pas de « bon feng shui » ou de « mauvais feng shui », il n’y a que des cas particuliers, chaque bâtiment a des aspects positifs et des aspects négatifs. Dans la pensée taoïste, la notion de bien et mal est tout à fait différente de la notre. Chaque analyse feng shui est unique, tout comme chaque bâtiment et habitant sont uniques.

source : Pinterest

Contrairement à ce que l’on peut lire dans de nombreux ouvrages ou sur Internet, le feng shui ne tient pas seulement compte de la maison et de son aménagement. Pour rappel, l’environnement extérieur représente 70% du conditionnement des énergies. Donc on peut penser qu’un environnement favorable peut laisser place à un peu plus d’originalité et de créativité concernant la structure et la forme d’un bâtiment.

Plus un bâtiment sera biscornu, tordu, asymétrique…plus il sera complexe à étudier et plus sa « personnalité » sera forte. Mais atypique ne veut pas dire néfaste !

source : Pinterest

Sortons un peu des normes et des conventions ! Un bâtiment potentiellement favorable en feng shui ne sera pas obligatoirement carré ou rectangulaire, l’aménagement intérieur ne sera pas forcément zen ou épuré. Soyons créatifs, étonnants, anticonformistes, extravagants, insolites… Amusons-nous avec les matières, les couleurs, les matériaux, les formes… Chaque habitant est unique et singulier, créons des lieux de vie à leur image et qui énergétiquement, favorisera le bien-être et la longévité.

source : Pinterest

2019 année du Cochon de Terre

crédit photo : Freepik

Depuis le 5 février dernier, c’est l’année du Cochon de Terre « Ji Hai ». Une année pouvant apporter renouveau, mouvement et fertilité.

C’est le moment de s’enraciner dans ce que l’on a déjà et de ne plus penser à ce que l’on n’a pas, ou plus ! 2018 était une année lourde, où nous avions l’impression de ne pas avancer. Une année où patience et persévérance était de rigueur. En 2019, il est temps de se remettre en mouvement. Les freins sont levés, allons de l’avant!

Communication

La parole revient dans l’air du temps. 2019 nous invite à exprimer nos émotions et nous serons entendus si nous parlons de manière sincère, juste et profonde. Être connecté à ses émotions est une force et non une fragilité! C’est le moment de dire ce qui doit être dit, oser avancer dans la levée des secrets, mais allons-y doucement, donnons-nous le temps car le renouveau ne fait que commencer.

Ce n’est pas une année pour convaincre ceux qui ne veulent pas entendre ou qui ne sont pas prêts. Il est temps de savoir dire non, si l’on ne se sent plus à sa place. N’épuisons pas nos forces vainement. Arrêtons de nous poser des questions auxquelles nous n’aurons pas les réponses ! Ce n’est pas une année pour débattre mais plutôt pour avancer. On ne tente pas de convaincre lorsque l’on est incompris, car nous sommes invités en 2019 à économiser nos forces.

Ancrage

En 2019, faisons tous les jours un peu moins que d’habitude !!! Le vide est la condition de l’arrivée du plein. Il est très important de s’ancrer, de se structurer pour être plus puissant et ainsi favoriser l’action. 2019 étant une année riche en mouvements, il faut apprendre à se poser de manière préventive, dès que cela est possible, pour se stabiliser.

Créativité

Cette année est le début d’une croissance naissante. Elle va soutenir l’émergence d’idées et de savoir-faire nouveaux. Les créatifs sont favorisés. 2019 nous offre la possibilité de valoriser ce que nous avons vraiment envie de faire, il faut donc oser se projeter dans ce qui nous tient à cœur.

Confiance

En 2019, osons être bienveillants, osons faire de la place à l’autre et surtout, osons prendre la main qui nous est tendue ! Il est temps d’oublier nos craintes de se faire avoir et de d’offrir notre confiance à l’autre. Ouvrons-nous à du mieux, à du bon, à du vrai! Faisons confiance à l’Univers, arrêtons d’être impatients et soyons bienveillants.

Je vous souhaite à toutes et à tous, une belle et heureuse année du Cochon de Terre !

*Décodage énergétique de l’année du Cochon de Terre, d’après la conférence du 9 février 2019 à Paris, par Marie-Pierre Dillenseger.

2018, année du Chien de Terre

Depuis le 16 février, nous sommes entrés dans l’année du Chien de Terre.

L’an passé était une année décisionnelle, une année de positionnement et de prise de conscience. 2018 sera l’année de l’ancrage, de la solidité mais aussi de la lenteur. C’est une année constructive qui nous attend, il ne faudra pas revenir en arrière! 2018 sera aussi l’année du collectif, du faire ensemble.

En 2018, il est temps d’assumer ses compétences et d’oser dire ce que l’on sait faire. Ce n’est plus le moment des grandes remise en question. Il ne faut pas chercher à s’expliquer. Il est temps de s’assumer, de reconnaître sa vrai valeur et de savoir se positionner pour accueillir la joie.

2018 n’est pas favorable pour acquérir de nouvelles compétences, car le Chien de Terre ne favorise ni la création, ni l’apprentissage.

Cette année, prenons soin de notre corps et surtout hydratons nous! Pensons aussi à prendre des postures vertueuses par rapport à la planète, elle nous le rendra.

Durant le mois de mars, nous aurons peut-être l’impression de de pas avancer. Il faudra se centrer sur ce que nous avons à faire et surtout, gardons confiance, le ciel travaille pour nous!

A l’inverse en avril, mois du dragon, ce n’est pas le moment de prendre de vacances! Ce sera le mois le plus dynamique de l’année.

En 2018, la force est dans la répétition : répétons, encore et encore…et surtout confirmons nos positions!

 

*Décodage de l’année du Chien de Terre, d’après les propos de Marie-Pierre Dillenseger, à la conférence du 10 février 2018 de Paris. Pour en savoir plus, rendez-vous sur son site Internet http://powerspaces.com/fr/

L’entrée

C’est un espace que l’on oublie souvent dans la décoration de la maison, et qui parfois même n’existe pas! Et pourtant, en feng shui, l’entrée est l’une des pièces les plus importante dans la maison. C’est elle qui nous donne la première impression, c’est aussi une transition entre la vie extérieure et l’intimité d’un foyer.

 

L’environnement extérieur

source : Elle Décoration

En feng shui, on nomme l’entrée la « bouche du qi » car c’est principalement par la porte d’entrée que le qi (l’énergie) arrive de l’extérieur vers la maison. Il est donc primordial de soigner les abords de l’habitation pour avoir une qualité de qi optimale. L’aménagement extérieur doit être soigné : taillez vos arbustes, ne laissez pas les poubelles encombrer le passage, créez un chemin dallé pour conduire le qi jusqu’à votre porte d’entrée… Si vous habitez un appartement, veillez à ce que le pallier soit propre, bien éclairé, bien dégagé. Bref, créez un environnement extérieur accueillant et agréable qui vous donne envie d’entrer chez vous!

 

Où placer l’entrée dans la maison?

Idéalement, l’entrée doit être placée dans un secteur de la maison et dans une direction qui vous est bénéfique. La porte d’entrée ne doit pas faire face à un escalier, au risque que le qi aille directement à l’étage sans nourrir le rez-de-chaussée. L’entrée ne doit pas non plus être face à une salle de bain ou des toilettes, pour ne pas engendrer une perte de qi (si c’est le cas chez vous, maintenez toujours la porte fermée).

 

Agencement et décoration

source : Pinterest

Toutes les pièces de la maisons doivent être propres, saines et rangées, et tout particulièrement l’entrée. Oubliez le porte manteaux qui croule sous le poids de toutes vos vestes et écharpes, toutes les paires de chaussures qui jonchent le sol et la poubelle qui vous empêche de passer!!!

Créez des rangements et laisser circuler l’énergie : penderies, placards, petite console, boîtes de rangements, patères…il est temps de faire de l’espace (promis, je vais très bientôt vous concocter un petit article déco, avec une sélection de meubles et accessoires spécial entrée 😉 ).

Il est indispensable que votre entrée soit bien éclairée pour activer une énergie yang qui nourrira tout votre intérieur.

Côté décoration, évitez de disposer un miroir face à la porte d’entrée pour ne pas renvoyer le qi d’où il vient! Privilégiez les couleurs vives et joyeuses, qui favoriseront votre bonne humeur, un joli tapis ou un paillasson, et si vous le souhaitez quelques tableaux ou photo (mais pas trop!).

 

Une maison sans entrée

source : Côté Maison

Votre maison ne possède pas d’entrée? Pas de panique! Les nouvelles constructions bénéficient rarement d’une entrée, mais il est possible d’en créer une. Nul besoin de cloisonner l’espace, il suffit parfois d’une verrière, d’un rideau, d’un paravent ou d’un meuble pour créer visuellement une séparation du reste de votre habitation.

source : lanoemarion.com

 

La salle de bain

C’est l’une des pièces auxquelles nous apportons de plus en plus d’importance. Lieu de prédilection du bien-être et de la détente, je parle bien sûr de la salle de bain!

En feng shui, elle est souvent considérée comme un espace de la maison où il y a une perte de qi (énergie vitale). En effet, pour les chinois, l’eau est symbole d’énergie et de richesse. Dans la salle de bain comme dans les toilettes, l’eau est évacuée dans les canalisations, ce qui provoque une perte d’énergie. Il est donc nécessaire de maintenir les portes de la salle de bain et des toilettes fermées.

L’emplacement de la salle de bain dans la maison

La salle de bain ne doit pas se trouver au centre de la maison, car en feng shui, cet emplacement symbolise le centre de votre vie!

Idéalement, elle doit être éloigné de la cuisine car ces deux pièces ont respectivement des éléments qui s’opposent : feu et eau.

Les suites parentales avec chambre, dressing et salle de bain sont à la mode. Malheureusement, elles ne respectent pas les principes du feng shui. En effet, il est important que la salle de bain soit cloisonnée et bien séparée de la chambre sous peine que cette dernière ne soit pas assez nourri par le qi. Sa porte d’entrée ne doit pas donner directement dans la chambre. De plus, il est déconseillé de placer votre tête de lit contre la cloison d’une salle de bain.

A éviter également, le fait que la porte de la salle de bain ou des toilettes soient face à la porte d’entrée de la maison. Au risque que l’énergie qui entre dans la maison aille directement dans les canalisations!

La décoration

Dans de nombreux ouvrages sur le feng shui, beaucoup de contraintes sont évoquées pour l’aménagement et la décoration de la salle de bain. Par exemple, il est noté qu’il faut éviter le bleu ou l’élément métal, pour ne pas engendrer encore plus de perte d’énergie… Il n’en est rien! Selon le feng shui traditionnel, il n’y a aucune contrainte dans la décoration d’une salle de bain. Certes, cette pièce peut engendrer une perte de qi mais elle peut aussi avoir un rôle de draineur : si la salle de bain est placée dans un secteur de la maison qui ne vous correspond pas (cf : Les chiffres kua : orientations bénéfiques et néfaste ) ou dans un endroit de la maison où circule un mauvais qi, alors elle deviendra un atout!

La salle de bain est le lieu où l’on prend soin de son corps. Elle doit refléter la propreté et le bien-être. Il est donc important qu’elle soit saine, correctement aérée, sans problème d’humidité, propre et rangée.

Et donc pour la déco, c’est carte blanche! En manque d’inspiration? Voici quelques salles de bains, aussi pratique qu’esthétique :

crédit photo : Petra Bindel

 

source : Elle Décoration

 

source : Pinterest

 

source : youtube

 

source : Instagram

 

source : Côté maison

 

crédit photo : Atelier Delphine Carrère, atelierdc.com

La cuisine

La cuisine est l’un des espaces les plus importants en feng shui. Pourquoi? Tout d’abord parce que c’est l’une des pièces de la maison où l’on passe le plus de temps. Bien sûr, on y prépare les repas, mais c’est aussi un lieu qui invite à la convivialité, à l’échange et au partage. La cuisine fait souvent office de la salle à manger. C’est donc l’endroit où le qi (l’énergie) doit être de bonne qualité. En feng shui, la cuisine est associée à la santé, il est donc important de bien réfléchir à son emplacement et à son agencement.

Comme tous les espaces de la maison, la cuisine doit être propre, rangée et aérée régulièrement pour que l’énergie circule harmonieusement. La cuisine doit être la plus éloignée possible d’une chambre. Elle ne doit pas non plus être à proximité des toilettes ou de la salle de bain.

 

Eau et feu

La cuisine, c’est l’espace où les éléments feu et eau se côtoient. Pour rappel, ces deux éléments sont totalement opposés : l’eau contrôle le feu, ce qui peut créer un déséquilibre. Il est donc indispensable d’éloigner ces deux éléments l’un de l’autre.

Voici les éléments de la cuisine qui représentent l’eau : l’évier, le réfrigérateur, le congélateur, le lave vaisselle et le lave linge.

Et ceux qui représentent le feu : le four, la plaque de cuisson et le micro-onde.

Concrètement, cela signifie que le four ne doit pas être à côté de l’évier, ni même lui faire directement face. Ou encore, il ne faut pas installer le lave vaisselle à côté de la plaque de cuisson…

Pour rééquilibrer les énergies du feu et de l’eau, il est conseillé d’utiliser l’élément bois. Si malheureusement vous n’avez pas la possibilité d’éloigner les éléments feu et eau, je vous conseille d’installer un plan de travail en bois, ou de disposer des plantes (ce qui correspond à l’énergie bois) entre chacun d’eux.

 

Les orientations

Puisque la cuisine est le lieu où l’on passe souvent beaucoup de temps, il est important de se situer dans des orientations qui vous correspondent. C’est à dire que lorsque vous cuisinez ou que vous mangez, il est idéal pour vous d’être dans une direction qui vous est bénéfique (pour connaitre vos orientations bénéfiques et néfastes, je vous invite à relire cet article).

Voici un exemple concret : mon chiffre kua est le 4. Lorsque je cuisine ou que je suis à table, je dois regarder en direction du sud-est (qui correspond pour moi à l’harmonie et à la sérénité) ou du sud (qui correspond à la santé). Je dois absolument éviter d’être en direction du nord-est.

Pour finir et juste pour le plaisir je vous présente mes coups de cœur déco!

source : AD Architectural Digest Germany

 

source : style-files.com

 

 

source : amenagementdesign.com

 

crédit photo : Danae Horst

Feng Shui et couleurs

En feng shui, chaque couleur est en lien avec l’un des 5 éléments : l’eau, le bois, le feu, la terre et le métal.

Les couleurs « eau »

Le noir, le mauve, et toutes les nuances de bleu sont associés à l’élément eau.

 

Les couleurs « bois »

L’élément bois est représenté par toutes les nuances de vert ainsi que le marron.

 

Les couleurs « feu »

Les couleurs feu sont des couleurs très vives : le jaune vif, le rouge, le orange, le fuchsia…

 

Les couleurs « terre »

Ocres, jaunes, rose poudré, taupe, brique… Les couleurs terre peuvent paraître semblable aux couleurs feu. En réalité, elles sont beaucoup moins vives.

 

Les couleurs « métal »

Toutes les nuances de gris sont associées à l’élément métal, même les gris légèrement colorés.

 

Certaines couleurs sont Yin, d’autre sont Yang. D’une manière générale, les couleurs douces et les couleurs pastels sont de nature Yin. Inversement, les couleurs vives sont associées au Yang. Selon la pièce et sa fonction, il est préférable d’appliquer une couleur Yin ou Yang. Pour plus d’information à ce sujet, je vous invite à relire l’article « Le Yin et le Yang ».

L’environnement idéal

Notre environnement conditionne notre vie.

Nous sommes tous à la recherche d’un petit nid douillet. Une belle maison, un petit appartement cosy, dans un quartier sympa, à la campagne au calme ou dans le centre ville à proximité des commerces et des loisirs. Mais nous oublions parfois de faire attention à son environnement! Et pourtant, l’environnement conditionne notre vie.

Evidemment, on ne bénéficie pas de la même énergie si l’on habite à côté d’un cimetière, d’une gare, coincé entre deux immeubles, ou à proximité d’une banque, d’un quartier chic ou encore au beau milieu de la verdure!

Dans une analyse Feng Shui, l’environnement compte pour 70%. S’il est idéal, le travail à effectuer au sein de la maison sera facilité.

De nombreux éléments environnementaux peuvent influencer notre vie, tant d’un point de vue pratique qu’énergétique. Lorsque vous choisissez votre logement, observez la végétation, les animaux, les cours d’eau, les routes, les maisons et immeubles alentours, les commerces…

 

En Feng Shui, l’observation de la nature et de l’environnement est très importante. La protection et la sécurité sont primordiales, on parle souvent d’animaux symboliques.

Voici la description d’une configuration idéale :

  • A l’arrière de la maison, il est nécessaire d’avoir une forme plus haute que la maison (montagne, colline, immeuble…), c’est ce que l’on appelle la Tortue. Elle symbolise la stabilité, la santé et la protection.
  • Le Dragon qui représente l’aspect masculin (Yang), l’autorité et la prospérité doit se trouver à droite de la maison. Il s’agit d’une forme un peu plus grande que la maison mais moins imposante que la Tortue.
  • Sur la gauche, il y a le Tigre qui symbolise l’aspect féminin (Yin) et la communication. Il doit être un peu plus petit que la maison.
  • Le Phénix évoque les perspectives d’avenir et la reconnaissance, il se situe à l’avant de la maison (il offre une vue dégagée), idéalement en contrebas, il a un relief très léger.

Le meilleur exemple que l’on puisse donner pour parler des animaux symboliques et d’un environnement optimal, c’est la ville de Hong-Kong. Tous les animaux sont représentés autour de cette ville : les imposantes montagnes à l’arrière, qui se prolongent de chaque côté de la ville, et une belle perspective sur l’eau de la baie. C’est ce que l’on appelle en Feng Shui le « nid du dragon ».

 

Lorsque vous aurez trouvé les animaux symboliques, il faudra ensuite faire attention aux notions de Yin et de Yang. Un environnement trop Yang, c’est à dire trop bruyant, trop actif (autoroute, boulevard très passant, aéroport, gare…) est à éviter car à long terme, il finit par être épuisant. A l’inverse, un environnement trop Yin (cimetière, hôpitaux…) n’est pas bon non plus, car il peut engendrer dépression, angoisse et solitude. Comme toujours en Feng Shui, tout est une question de dosage!

 

Pour bien choisir son environnement, il faut également faire attention au « qi ». Le qi c’est l’énergie, c’est lui qui nourrit tous les espaces, c’est la force vitale de l’univers qui circule tout autour de nous.

Le qi bouge selon les formes présentent dans l’espace, on peut le symboliser par une rivière, un écoulement d’eau.  Les routes, les formes, les cours d’eau, l’architecture…ont une influence sur la qualité du qi. Il ne doit pas stagner, mais il ne doit pas non plus être trop rapide. Il doit être dynamique, fluide et paisible. Le manque ou l’excès de qi peut à long terme être nuisible. Voici quelques conseils pour bénéficier d’un qi positif :

  • Évitez de choisir un environnement entouré de formes agressives et pointues.
  • N’habitez pas au fond d’une impasse, où le qi ne peut pas circuler librement.
  • Ne choisissez pas une habitation qui se situe à l’extérieur d’un virage, sous peine d’être dérangé par un qi trop agressif. Préférez plutôt l’intérieur du virage.
  • Les habitations en angle de rue sont également à éviter car elles ne bénéficient pas une protection optimale

 

J’espère que cet article vous aura éclairé sur la compréhension de l’environnement. Si vous avez des questions ou si vous avez besoin de quelques précisions, notez-les dans les commentaires, je me ferai un plaisir d’y répondre 😉 !

 

Les 5 éléments

L’un des outils les plus important en Feng Shui est l’analyse de l’interaction entre les cinq éléments : l’eau, le bois, le feu, la terre et le métal.

A chaque élément correspond un chiffre, une orientation, des matériaux, des couleurs, des formes, une saison, une énergie…

L’eau

Son chiffre est le 1, son orientation est le Nord et sa saison est l’hiver. Côté couleur, l’eau est représentée par le bleu, le noir et le mauve. Côté matières et objets, on retrouve l’eau avec les objets en verre (miroir, aquarium, fontaine…) et les formes ondulées.

Le bois

Le bois correspond aux chiffres 3 et 4, au printemps et aux orientations Est et Sud-est. Sa couleur est le vert et sa forme est le rectangle. Les matières et objets qui le représentent sont le bois, le papier, l’osier, les arbres, les plantes et les fleurs.

Le feu

Le feu est associé au chiffre 9 et à l’été. Son orientation est le Sud et sa forme est triangulaire. Les couleurs rouge, fuchsia, jaune et orange vif évoquent l’élément feu. La cheminée, les bougies, le mobilier en plastique et la lumière sont autant d’éléments qui symbolique le feu.

La terre

La terre est associée aux chiffres 2, 5 et 8. Sa saison est la fin de l’été, ses orientations sont le Sud-Ouest et le Nord-Est et sa forme et le carré. Les couleurs qui lui sont associées sont les ocres, le jaune, l’orangé et le brun. Côté matières et objets, on retrouve la terre avec la brique, la terre cuite, la pierre, le ciment, les poteries, le carrelage, les pierres précieuses, la céramique…

Le métal

Ses chiffres sont le 6 et le 7, ses orientations sont le Nord-Ouest et l’Ouest. L’automne est associé au métal. La forme qui lui correspond est le rond et les couleurs sont le blanc et le gris. Les matières et objets qui représentent le métal sont : le fer forgé, l’inox, le cuivre, l’aluminium, l’or, l’argent et tout autre objets métalliques.